Produire, vendre , acheter ou Consommer Halal sont autant d’actes de foi qui engagent le croyant dans la voie ascendante, spirituelle et lumineuse de la purification : la tazkia.

« A réussi celui qui s’est purifié, (14) et a invoqué le nom de son Seigneur puis a prié (15) » Coran Sourate 87 : Le Très Haut.
« Par l’âme et celui qui l’a harmonieusement façonnée, (7) et lui a inspiré son immoralité et sa piété (8) A réussi celui qui l’aura purifiée (9) Et a perdu celui qui l’aura corrompue » (10) Coran Sourate 91 : Le Soleil
« On récitait ce verset près de l’Envoyé de DIEU (Paix et salut de Dieu sur lui) :"Oh Gens! Mangez de ce qui sur la terre est licite et pur (2/167). Saad Ibn Abi Waqqas se leva et dit: "O Envoyé de DIEU !
 Invoque DIEU pour qu’il me rende quelqu’un dont  les prières  sont exaucées". Le Prophète (Paix et salut de Dieu sur lui) répondit: "O Saad, nourris-toi de choses pures (et licites), tu deviendras quelqu’un dont  les prières seront exaucées. 

"Par Celui dans la main duquel est l’âme de Muhammad, en vérité, quand l’adorateur fait pénétrer une bouchée d’illicite dans son ventre, son oeuvre n'est pas acceptée (par DIEU) pendant quarante jours. Et quiconque dont la chair croîtra à l’aide d’une chose illicite, alors le feu aura priorité sur lui" ». (Tabarany)  

Ainsi, nous enseigne le bien aimé Paix et Salut  de Dieu sur Lui. La nourriture pure et licite est la condition d’une prière exaucée par Allah le Très Haut. Une seule bouchée de Haram, soit qu’elle ait été issue d’un animal non sacrifié selon le rite ou que le moyen de son acquisition est lui-même illicite, suffit pour se voir rejeter le travail spirituel de quarante jours ! Combien de jours de jeûne, de prières, d’aumônes avons-nous ainsi perdu ? L’âme aspire à sa nature lumineuse. L’âme aspire à l’élévation  car nostalgique de son pays d’origine, là où réside son salut et sa félicité.

Le haram, les nourritures illicites, l’obscurcissent et la rendent épaisse et lourde. Elle devient alors opaque et insensible. De plus en plus indifférente à la détresse de son prochain, à l’injustice, à la générosité, aux actions de charité… Elle fait naufrage et sombre dans l’océan de l’ignorance. Et pour toute esquive, s’enfle d’orgueil.  Il n’y a pas pire injustice faite à soi que celle là. Ne pas vivre soucieux de nourrir son âme de ce qui la purifie, lui redonne l’énergie et la lumière de la foi, seul moyen de la « reconnecter » aux vérités supérieures, aux merveilles qui l’entourent mais qu’elle ne voit plus : « ce ne sont pas les yeux qui sont aveugles, mais les cœurs dans les poitrines ».
Version imprimable | Plan du site Recommander ce site
© La grande mosquée de Clermont